Les dessous du partenariat entre Tibhar et la FFTT Les dessous du partenariat entre Tibhar et la FFTT [Partie 1/6]

Les dessous du partenariat entre Tibhar et la FFTT [Partie 1/6]

Comme nous vous l’annoncions le 28 mai dernier dans nos colonnes, Tibhar a remporté l’appel d’offre lancé par l’instance fédérale pour devenir l’équipementier officiel de l’équipe de France. La célèbre marque qui travaille en étroite collaboration avec la boutique Wack Sport va poursuivre sa collaboration avec la fédération pour les 4 prochaines années (du 1er septembre 2016 au 31 août 2020).

Les conditions d’attribution de l’appel d’offre

Si le choix s’avère aujourd’hui définitif, les conditions d’attribution ont souffert d’une opacité des plus marquée et sont au vu des éléments qui seront dévoilés largement contestables. On nous a communiqué il y a quelques semaines un lien en ligne (plus accessible aujourd’hui) renvoyant directement vers des documents confidentiels issus du compte-rendu final de la procédure de consultation des équipes de France de la fédération. Des documents qui dévoilent les coulisses de l’attribution du partenariat entre Tibhar et l’instance fédérale mais également la marque Butterfly qui était alors en concurrence pour devenir partenaire officiel.

Les dessous du partenariat entre Tibhar et la FFTT

Les dessous du partenariat entre Tibhar et la FFTT

Les dessous du partenariat

A travers des documents précis et qui ont sans aucun doute filtré des plus hautes sphères de la fédération donc par déduction d’un ou plusieurs membres du comité directeur en place, nous allons vous expliquer point par point les enjeux et les incohérences dont souffre le dossier. Pour étayer notre enquête nous avons contacté les protagonistes concernés :

  • Jean-René Chevalier (Responsable de la section partenariat à la FFTT),
  • Pierre Blanchard (Responsable de la Commission Appel d’Offres à la FFTT),
  • Aurélien Wack (Directeur de Wack Sport)
  • Stéphane MICHEL (Responsable France de Butterfly)

A ce jour, seuls Jean-René Chevelier et le patron de Butterfly FRANCE ont répondu à notre demande d’interview. Si le premier s’est expliqué en détail (voir réponses au cours de l’enquête), le second n’a pas souhaité s’exprimer sur le sujet.

Les dessous du partenariat entre Tibhar et la FFTT

Les dessous du partenariat entre Tibhar et la FFTT

Au bout de notre enquête, tous les éléments récoltés laissent à penser que Butterfly aurait dû remporter l’appel d’offre face à Tibhar. Toutefois, la fédération a préféré choisir son partenaire historique plutôt que le leader mondial. Les faits démontrent également que le choix définitif s’est décidé dans la plus grande opacité sous forme de bulletin secret au sein du comité directeur. De nombreuses zones d’ombre et d’incompréhension planent toujours sur le dossier avec notamment la FFTT qui n’a pas respecté à la lettre le règlement qu’elle a elle même créé et imposé.

Des enjeux importants derrière le partenariat

Quels sont les enjeux derrière l’attribution du contrat ? Pourquoi l’instance fédérale a-t-elle manqué à ses principes de transparence ? Est-ce que cet accord en cache d’autres qui dépasseraient alors le cadre global de l’appel d’offre ? Est-ce que l’influence de Tibhar et du revendeur Wack Sport ont eu un réel impact sur le dossier ? Des interrogations auxquelles nous allons tenter de répondre à travers notre enquête sur les coulisses du partenariat entre Tibhar et la FFTT.

Les dessous du partenariat entre Tibhar et la FFTT

Les dessous du partenariat entre Tibhar et la FFTT

Nous préférons anticiper certains propos qui seront forcément relayés. Nous tenons à vous préciser que le média Actuping n’est ni pour ni contre l’instance fédérale ou autres institutions. Nous sommes en revanche pour une meilleure équité et une meilleure transparence pour le tennis de table français. Dans le cas présent, nous ne faisons que relayer une histoire réelle tout en apportant notre expertise. Nous sommes conscients de l’impact que pourrait provoquer une telle enquête mais elle relate de faits avérés. Nous vous invitons à réagir, commenter, partager dans la plus grande objectivité comme nous le faisons. Vous pouvez également nous contacter en privé si vous le souhaitez. Nous sommes ouverts à la discussion tout comme au débat.


Dans la continuité

Dragan Stamenkovic
Dragan Stamenkovic 3093 posts

Le Ping plus qu'un sport, une passion !

Donne ton avis sur cette actualité

Il n'y a pas encore de réaction

Devenez le premier a apporter un avis à cette actualité !

Partager mon avis