HARIMOTO Tomokazu exulte après son titre en - 21 ans à l'Open du Japon - Crédit photo : ITTF HARIMOTO Tomokazu, 12 ans et sacré à l’Open du Japon ! [Vidéos]

HARIMOTO Tomokazu, 12 ans et sacré à l’Open du Japon ! [Vidéos]

Il est promis à un grand avenir pongiste et le prouve compétition après compétition. Le jeune japonais HARIMOTO Tomokazu avait déjà fait parler de lui l’année dernière en se hissant en finale de l’Open du Saphir où il avait notamment battu le suédois n°71 mondial, Jens LUNDQVIST et le n°43 égyptien Omar ASSAR. Devenu entre temps une figure emblématique du circuit international, le petit japonais vient d’éblouir une nouvelle fois la planète PING. Le prodige nippon vient de remporter son premier titre majeur en – 21 ans et qui plus est sur ses terres Japonaises.

HARIMOTO Tomokazu, 12 ans et déjà au TOP niveau mondial

HARIMOTO Tomokazu - Crédit photo : ITTF

HARIMOTO Tomokazu sur la première marche du podium à l’Open du Japon 2016 – Crédit photo : ITTF

Un exploit retentissant pour celui à peine âgé de douze printemps (il va fêter ses 13 ans le 27 juin prochain). Et ce ne sont certainement pas ses « friandises » du jour qui diront le contraire. De HO Kwan Kit (HKG) n°28 à KIZUKURI Yuto (JPN) n°134 en passant par IZUMO Takuto (JPN) n°256, CALDERANO Hugo (BRA) n°62 et SAMBE Kohei (JPN) n°88 en finale, le prodige japonais n’a perdu que 4 sets, se permettant même le luxe d’infliger un 3-0 sec en 1/2 et finale face à CALDERANO Hugo et SAMBE Kohei.

Qu’on se le dise, HARIMOTO Tomokazu fait preuve d’une précocité dans la lignée des Jan Ove Waldner ou autre Ma Long. Sa progression constante (n°836 en 2014) et ses performances de hautes voltiges devraient sans aucun doute le rapprocher début juillet du TOP 100 mondial. Classé aujourd’hui au 190ème rang, il devrait également se rapprocher des tous meilleurs pongistes Japonais. 18ème dans la hiérarchie nationale, son prochain classement sera scruté de très près par les leaders MIZUTANI Jun (n°6), NIWA Koki (n°18), YOSHIMURA Maharu (n°19), MATSUDAIRA Kenta (n°29) qui devraient commencer à l’apercevoir dans leur rétroviseur. 

HARIMOTO Tomokazu exulte après son titre en - 21 ans à l'Open du Japon - Crédit photo : ITTF

HARIMOTO Tomokazu exulte après son titre en – 21 ans à l’Open du Japon – Crédit photo : ITTF

HARIMOTO Tomokazu, le futur de PING Japonais ?

A l’aube des Jeux Olympiques de RIO où il n’a pas été sélectionné, HARIMOTO Tomokazu pourrait toutefois d’ici 4 ans devenir l’un des piliers de la sélection Japonaise. Hasard ou coïncidence, les Jeux se dérouleront cette année à Tokyo en terre Japonaise.. Un signe du destin ? En tout cas, le prodige Japonais est en train d’écrire sa propre histoire et visiblement ça lui réussit plutôt bien..

Nota : HARIMOTO Tomokazu s’est incliné en qualification du tableau principal mais avec tout de même deux autres perf’ à la clé. PENG Wang-Wei (TPE) (NC) et IONESCU Ovidiu (ROU) (n°68).   


Dans la continuité

Dragan Stamenkovic
Dragan Stamenkovic 3093 posts

Le Ping plus qu'un sport, une passion !

Donne ton avis sur cette actualité

Il n'y a pas encore de réaction

Devenez le premier a apporter un avis à cette actualité !

Partager mon avis