L'embellie des bleus au pays du Soleil-Levant - Crédit photo : ITTF L’embellie des bleus au pays du Soleil-Levant – [Bilan Open Japon]

L’embellie des bleus au pays du Soleil-Levant – [Bilan Open Japon]

L’Open du Japon s’est clôturé dimanche 21 juin sur le sacre du n°2 mondial Chinois Fan ZHENDONG. Au delà de l’omniprésence du continent asiatique sur les podiums et notamment de la Chine (4 titres sur 6), l’Open du Japon a aussi été marqué par les performances des tricolores.  De Simon GAUZY à Alexandre ROBINOT en passant par Benjamin BROSSIER et Tristan FLORE, les bleus ont su tirer leur épingle du jeu. Si Emmanuel LEBESSON a été décevant, les trois autres qualifiés Olympiques se sont illustrés et de quelle manière !

Le trio GAUZY/BROSSIER/FLORE en forme Olympique

Les Jeux Olympiques de RIO approchent à grands pas pour les tricolores. L’Open du Japon a été riche d’enseignements sur l’état de forme des troupes. Simon GAUZY semble plus affûté que jamais tandis que Tristan FLORE et Benjamin BROSSIER ont enchaîné les performances de hautes voltiges. Le n°1 français a atteint les 1/4 de finale de la compétition. Une performance exceptionnelle couplée à des exploits retentissants. Le fer de lance du PING français s’est offert le scalp du joueur de Taïpei et n°7 mondial, CHUANG Chih-Yuan, puis quelques heures plus tard du récent vainqueur de la Ligue des Champions avec Pontoise-Cergy alias Marcos FREITAS, classé au 12ème rang mondial. Même si il n’a pas démérité lors de son dernier match face au n°2 mondial et futur vainqueur de l’épreuve (le chinois, Fan ZHENDONG), Simon GAUZY impressionne à quelques semaines des Jeux Olympiques de RIO. Un bon présage pour le tricolore mais aussi pour la sélection française qui aura besoin d’un grand « GAUZY » pour espérer accrocher un podium dans le tableau individuel comme par équipes.

L'embellie des bleus à l'Open du Japon - Crédit photos : ITTF

L’embellie des bleus à l’Open du Japon – Crédit photos : ITTF

Des performances XXL pour les bleus

Tristan FLORE et Benjamin BROSSIER se sont également illustrés à l’Open du Japon. Le pongiste de Pontoise-Cergy a dominé le joueur de Taïpei, n°60 mondial, Chiang Hung-ChiehBenjamin BROSSIER a également brillé en faisant parler tout son talent et la science de son soft. Tout d’abord en 64ème de finale face au joueur de Singapour et n°52 mondial, Li Hu, puis au tour suivant face à Ho Kwan Kit, n°28. Deux performances XXL qui devraient sans aucun doute faire intégrer au ‘réserviste » (surnom donné à Benjamin BROSSIER par le DTN Pascal BERREST), dans le TOP 80 mondial. Tristan FLORE devrait quant à lui intégrer le TOP 90 mondial.

Du côté de Simon GAUZY, ses deux performances face aux n°7 et n°12 mondiaux devraient lui permettre d’intégrer pour la première fois le TOP 20 mondial. Le dernier joueur a avoir atteint ce niveau était Adrien MATTENET il y a 5 ans. La nouvelle recrue du PPC Villeneuve pointait cette année là au 19ème rang mondial. Il n’est certe pas qualifié pour les Jeux Olympiques mais il pourrait bien devenir dans les prochaines années un élément essentiel de la sélection Séniors. Aujourd’hui classé au 145ème rang mondial, Alexandre ROBINOT se rapproche à grands pas des meilleurs tricolores. Sa performance de très haut niveau face au Coréen n°36, Jang Woojin devrait sans aucun doute lui faire dépasser le meilleur classement de sa carrière (n°137 en avril 2016).  De là à se rapprocher voire intégrer le TOP 100, ce n’est qu’une question de mois.

Emmanuel Lebesson décevant

La seule ombre au tableau pourrait toutefois venir de Emmanuel LEBESSON qui n’a pas réussi a se qualifier pour le tableau final. Pas à son aise à l’Open du Japon, le tricolore peine à retrouver le niveau de jeu pratiqué en sélection et notamment lors des derniers championnats du monde. Toutefois le n°2 français à déjà prouvé par le passé qu’il n’était pas le même joueur en individuel qu’avec le maillot bleu sur les épaules. Espérons qu’il sera fin prêt les Jeux Olympiques de RIO. 

La course aux points et au classement mondial pour des meilleurs Jeux Olympiques ?

Au delà des performances, la participation des français à la tournée asiatique (Japon puis Corée à partir du 22 juin) avait une autre signification. Ils se devaient de marquer le maximum de points au classement mondial dans l’optique des Jeux Olympiques. En effet, le classement des têtes de séries en individuel et par équipes sera établi à partir du classement mondial de août 2016. Une aubaine et un pari réussi pour le trio Simon GAUZY, Benjamin BROSSIER, Tristan FLORE qui ont engrangé des points au Japon. Une belle embellie au pays du soleil levant qui pourrait bien en amener une autre en Corée à partir du 22 juin. Benjamin BROSSIER, Tristan FLORE, Alexandre ROBINOT et Can AKKUZU y représenteront fièrement les couleurs tricolores.


Les performances des français :

  • Simon Gauzy (24) – Marcos FREITAS (12) : 4-1
  • Simon Gauzy (24) – CHUANG Chih-Yuan TPE (7) : 4-2
  • Tristan Flore (100) – Chiang Hung-Chieh (65) TPE : 4/2
  • Benjamin Brossier (93) – Ho Kwan Kit (28) HKG : 4-2
  • Benjamin Brossier (93) – Li Hu (52) SIN : 4/0
  • Alexandre Robinot (145) – Jang Woojin (36) KOR : 4/3


Dans la continuité

Dragan Stamenkovic
Dragan Stamenkovic 3093 posts

Le Ping plus qu'un sport, une passion !

Donne ton avis sur cette actualité

Il n'y a pas encore de réaction

Devenez le premier a apporter un avis à cette actualité !

Partager mon avis