Le photographe Gilles Durand fait une pause PING et part au Kenya pendant 1an

Le photographe Gilles Durand fait une pause PING et part au Kenya pendant 1an

C’est une actualité que l’on redoutait d’écrire et c’est avec la plume et le clavier lourds que nous vous annonçons cette triste nouvelle. Si vous suivez le média au quotidien ou plus globalement le tennis de table sur internet et les réseaux sociaux, vous n’avez pu échapper aux photos de Gilles Durand. Véritable globe-trotter pongiste, profond passionné du PING, il arpente les salles de l’hexagone avec son appareil photo. Même mieux, il partage gratuitement ses créations avec qui le souhaite. Cette époque car il faut désormais l’appeler « époque » est désormais révolue. 

Gilles Durand part au Kenya pour photographier les rhinocéros

Gilles Durand part au Kenya - Crédit photo : Mathilde Dupont-Nivet

Gilles Durand part au Kenya – Crédit photo : Mathilde Dupont-Nivet

Nous ne reverrons plus Gilles Durand de sitôt dans une salle de Tennis de table. Reporters sans frontières (RSF) vient de lui confier une mission d’envergure du moins c’est ce qu’il nous a confié :

« En effet. RSF m’a proposé une mission que je ne pouvais refuser. L’organisation m’a proposé de partir pendant 1 an au Kenya tout frais payé avec en bonus 6 voyages aller/retour pour toute ma famille. C’est très carré. Je serais avec une équipe de reporters et de scientifiques et je dirigerai le pôle photographie. La mission de 1 an a pour but d’apprendre, étudier et répertorier tous les rhinocéros du pays. Donc il y a de fortes chances que je photographie un maximum de rhinos. Sur le coup ça m’a bien fait rire car évidemment dans les salles de PING, ça n’existe pas ce genre d’animal mais surtout je n’ai jamais photographié de rhinocéros de ma vie. C’est un beau challenge en tout cas. Après concertation avec ma femme et mes enfants, j’ai décidé d’accepter la proposition. C’est une nouvelle étape dans ma vie. J’espère tout de même pouvoir jouer un peu au PING même si je ne me fais guère d’illusion. Ca me fait mal de le dire ainsi mais oui,  je vais couper totalement pendant 1 an. Je part le 1 juillet prochain. »

Gilles Durand

Gilles Durand – Crédit photo : Mathilde Dupont-Nivet

Même si cela nous fait un sérieux pincement au coeur de voir s’envoler notre Gilou national, nous ne pouvons que lui souhaiter bonne chance pour cette nouvelle aventure. Nous vous donnerons des nouvelles prochainement mais d’ici là, nous aurons le plaisir de croiser une nouvelle fois le photographe dans une salle de PING. Ca commence dés ce soir à Lys-Lez-Lannoy avec la 1/2 finale retour de la Coupe d’Europe.


Dans la continuité

Dragan Stamenkovic
Dragan Stamenkovic 3093 posts

Le Ping plus qu'un sport, une passion !

1 Commentaire - Participe toi aussi au débat

  1. Tony
    avril 01, 09:41 Reply
    Dommage il ne suivra pas les JO

Partager mon avis